Les Minimoy’s, ça sonne un peu comme le nom du dernier film de Luc Besson qui cartonnerait au box-office… En réalité, il s’agit de notre équipe -15ans Garçons. Et eux, ils cartonnent au classement de la convivialité et des matchs hand’iablés.

Les Minimoy's, c’est un surnom qui est apparu il y a 3 ans, et qui depuis ne quitte plus cette catégorie. Bon c’est vrai il faut l’avouer, il est grandement (bon OK totalement) inspiré du film « Arthur et les Minimoy's » où les personnages principaux sont de drôles de créatures haute de 2mm. Forcément, à Echalas, cela est assez représentatif du gabarit de cette équipe (et de toutes les équipes du HBCE en général) ! Mais ce surnom représente aussi l'esprit de groupe où il est nécessaire de toujours donner plus pour s'aider les uns les autres. En résumé, des p'tits gars, de petites tailles certes, mais remplis d'énergie et de hargne !

A la tête de cette joyeuse troupe, on retrouve notre infatigable et indispensable Mélanie (Alias Serpillon dans le milieu). Après des débuts dès l’âge de 12 ans en tant qu'entraineur au Minihand, elle a petit à petit gravi les différentes catégories. Et c’est ainsi que depuis 7 ans, elle gère d’une main de maître la catégorie -15 ans Garçons.
“C'est une catégorie qui me plaît beaucoup, notamment parce que l'on y retrouve l'intégration de tactique défensive et offensive. C'est aussi un âge où les joueurs commencent vraiment à comprendre le jeu en équipe (une des valeurs essentielles dans un sport collectif), et ils en ressortent un immense dynamisme.“

Dans cette tâche, elle n’est pas seule. Depuis 2 ans elle peut compter sur l’aide pour le managérat de Christophe B. (Alias Papy en talons ;-)).
Benjamin S. (Alias Benji), quant à lui, est d’une très grande aide au quotidien puisqu’il l’accompagne lors des séances pour gérer le groupe et lors des matchs.
Mélanie souhaite profiter de ce petit article (et le club se joint à elle) pour les remercier tous deux pour leur investissement dans notre club et pour l’épauler et la soutenir chaque saison !

Au casting des Minimoy’s, on retrouve : Evan le grincheux, Ruben dit Ruru, Siméon le chouchou, Nolan G la grande frite, Anthony l’horloge et Ilhan le blessé de guerre.
Cette saison, trois -13 ans Garçons ont rejoint la fine équipe : Titouan dit Titou’n, Nolan G dit Nono et Thomas dit P’tit Tom. Des garçons qui s'entraînaient déjà avec le groupe la fin de saison dernière, ce qui leur a permis d’être à l’aise dès le début de saison et connaître leurs coéquipiers sur le terrain.
Dernière recrue en date en provenance de Saint Genis Laval : Adam la dent. Soutenus par des parents très investis, Il a choisi de venir faire un essai dans notre club. Très bien accueilli par l'équipe, il a finalement signé !

Pour Mélanie, l’investissement et le soutien des parents est un vecteur très important pour l’épanouissement d’un enfant. Chaque saison, il y a l'intégration des jeunes dans le groupe, mais aussi l’intégration des nouveaux parents. La présence des parents dans l'équipe et dans le club est un maillon essentiel. C'est pourquoi par exemple l’équipe a fait une soirée d'intégration fin août après une belle journée de stage. Cette soirée, qui fût un réel succès, a réuni enfants, parents, et coachs ! 
Merci aux parents toujours présents lors des matchs à domicile, comme à l'extérieur, mais aussi ceux qui s'investissent dans le club en tenant des tours de buvette lors des matchs.

D’un point de vue plus sportif, le club a décidé pendant l’été d'inscrire le groupe au niveau Régional, au vu de leurs performances de la saison dernière et de leurs techniques handballistiques. L’effectif, jugé à 11 au départ, s'est rapidement retrouvé amputé d’un départ, de deux blessés et seulement un gardien de but. L’équipe a donc débuté la saison à 8 et pointe aujourd’hui au classement à la 5ème place sur 6 (1 victoire et 5 défaite)... mais avec un travail satisfaisant contre des équipes évoluant à 12 sur la feuille de match et disposant de gabarits plus physiques.

L’équipe continue de travailler dur que ce soit la technique (défense mobile avec vitesse sur le jeu de transition) comme le mental, pour la seconde phase qui débutera en janvier et devrait normalement être plus équilibrée. L’objectif étant d'accrocher un podium.

« La réussite appartient à tout le monde. C'est au travail d'équipe qu'en revient le mérite. »